Pierre Santini
Fiche Artiste

Pierre Santini

Formé à l’école Charles Dullin au TNP entre autres par Jean Vilar, Georges Wilson, Jean-Pierre Darras, Jacques Lecoq, Alain Cuny, Pierre Valde... il participe dès 1960 au développement du Théâtre Populaire et de la décentralisation et collabore avec de nombreux artistes, metteurs en scène et auteurs contemporains dont Antoine Bourseiller, Jean Vilar, Roger Planchon, Armand Gatti, Jean Bouise, Claude Dauphin, Michel Auclair, Eléonore Hirt, Pierre Meyrand, Gabriel Garran, Raymond Rouleau, Lucas Ronconi, Peter Brook, Sylvia Monfort, Jean-Michel Ribes, Stéphan Meldegg, Rober t Hossein, Jean-Claude Drouot, Ladislas Chollat, Alain Sachs... De 1983 à 1991, il crée et dirige le TBM (Théâtre des Boucles de la Marne) à Champigny/ Marne, où il produira, mettra en scène ou interprètera une vingtaine de créations. En 1992, il fonde la Compagnie Pierre Santini, avec laquelle il crée plusieurs pièces d’auteurs contemporains comme Fausse adresse de Luigi Lunari, Page 27 de Jean- Louis Bauer, Capitaine Bringuier de Pascal Lainé, Mariage (en) blanc de Roberto Cavosi et réalise une dizaine de mises en scène dont Hygiène de l’assassin d’Amélie Nothomb. En 2009, il traduit et chante Paolo Conte au Théâtre Mouffetard, au Sentier des Halles et en tournée et participe en 2014 à un montage musical en chansons sur l’histoire d’amour entre Jean Gabin et Marlène Dietrich. D’octobre 2003 à juin 2012, la Ville de Paris lui confie la direction du Théâtre Mouffetard, théâtre municipal où il programmera en neuf ans près de quatre- vingt spectacles. Certains personnages ont particulièrement marqué son itinéraire professionnel : Figaro, Cyrano de Bergerac, Titus Andronicus, Othello, Henri VIIII, Ulysse, Agamemnon, Amphitryon, Rodin, le Malade imaginaire, Rodin, Sancho Pança, le Roi Lear, G. Dominici, l’Empereur Hadrien, Pompée, Gracchus Babeuf, Arnolphe... Parallèlement à son activité théâtrale, il participe dès 1960, en tant qu’acteur, au développement de la télévision, où il acquiert une bonne part de sa popularité grâce à un bon nombre de téléfilms, feuilletons et séries tels que L’Homme du Picardie, François Gaillard ou la vie des autres, Seule à Paris, Rocambole, Un juge un flic,Sans argent,LaVie de Mozart,Les Cinq Dernières Minutes (dont il sera Massard, le dernier des trois commissaires successifs), Dimanche volé, Antoine Bloyé (réalisé par Marcel Bluwal), La Guerre de Troie n’aura pas lieu, Victor Schoelcher/l’abolition de l’esclavage, La Séparation, Dombais et fils, Clémenceau/Jaurès. Et plus récemment pour TF1 : Clem, Alice Nevers, Le Juge est une femme ; et pour France 2, Pleins Feux avec Line Renaud... Au cinéma, il tourne avec Philippe Agostini, René Allio, Claude Chabrol, Nadine Trintignant, Serge Leroy, Charles Matton, Claude Lelouch, Francis Leroi, Claude D’Anna, Yves Boisset, Jacques Bral... Et récemment dans Un homme d’État de Pierre Courrège, sur un scénario de François Bégaudeau. Possédant la double nationalité, Pierre a travaillé à plusieurs reprises en Italie, par ticulièrement au Festival de Spoleto (La Piovra, il Ballo dei Manicchini) ainsi qu’à la RAI/TV (Il Passatore, Enquêtes à l’italienne ou Appuntamento à Budapest). Il a présidé au cours de ces dernières années un certain nombre d’organisations professionnelles dont Le Centre Français du Théâtre, l’Adami (dont il préside actuellement le Comité de Sur veillance), les Molières et Cultures du Cœur. Il est à ce jour Chevalier dans l’Ordre National du Mérite, Officier des Arts et des Lettres et Chevalier de la Légion d’Honneur.