LA CHUTE
  • Paris, 75005
  • Du 31/10/2022 au 09/07/2024
  • 19h00 et 21h00
    Durée : 1h15
  • Tout public
  • À partir de 11,90 €
1 avis
Le dernier grand récit d'Albert Camus, confession d'un événement tragique...

Découvrir le spectacle

Dans son dernier grand récit, Albert Camus dresse l’état des lieux sans concession de « l’homme moderne ». Un texte éblouissant. 60 ans après sa disparition, son œuvre résonne toujours aujourd’hui ! « La Chute » est le roman-testament d'Albert Camus. Un an après avoir achevé cette dernière œuvre, il reçut le prix Nobel de littérature. Dans « La Chute », Jean-Baptiste Clamence se confie à un inconnu, dans un bar douteux d’Amsterdam. Il se présente comme « juge-pénitent », étrange profession consistant à s’accuser soi-même afin de pouvoir devenir juge. Il se raconte : naguère avocat à Paris, il mena une brillante carrière. Respecté de tous et ayant une haute opinion de lui-même, il se considérait au-dessus du jugement du commun des mortels. En parfait accord avec lui-même, sa vie était une fête, et il était heureux. Jusqu’au soir où il passa sur un pont duquel il entendit une jeune fille se jeter. Il poursuivit son chemin, sans lui porter secours. Cette chute entraîna celle, morale, de Clamence et marqua le début de sa quête existentielle. Au travers de son personnage, Albert Camus dépeint l’homme occidental : égoïste, vivant dans le pur divertissement, coupé des notions fondamentales de justice et de responsabilité.


Distribution

Stanislas De La Tousche

Équipe artistique

Réserver mes billets
À partir de 11,90 €

Chargement du calendrier...

Les avis sur le spectacle

les Spectateurs BAM en parlent

1 avis
Abstrait et sans structure narrative

Un acteur qui habite la scène dans une mise en scène dynamisant le texte. La structure narrative accentue l’abstraction d’un texte qui ne sert pas véritablement la promesse de description du cheminement du narrateur vers sa chute annoncée.

Patrick T.
Il y a environ un an
représentation du 09/05/2023

La presse en parle

France Net Infos

« Stanislas de la Tousche, sublime ce monologue d’Albert Camus. Ainsi que la mise en scène de Geraud Benech, riche en portraits poétiques. » « Stanislas de la Tousche incarne les confessions de Clamence tout en naturel. À l’image de la mise en scène de Géraud Bénech qui privilégie la sobriété avec de subtiles artifices. »

Placement Libre

“Une œuvre majeure, sur le sujet majeur l’individualisme de l’homme moderne.”

Fou d'Art

La magnifique mise en scène de Géraud Bénech, à la fois intense et sobre met la place du miroir en évidence et à chaque instant, le spectateur est confronté à plusieurs informations. Jeu d’acteur, bande sonore, projections. Le tout se mêle en un jeu d’illusions et ajoute encore, une folle intensité à cette introspection. Un texte, tout en ambiguïté voulue par Camus et très bien retranscrit par Stanislas de la Tousche, à la mélopée très particulière.

Sorties à Paris

Un spectacle profond, actuel voire intemporel.

Théâtre au Vent

« Le public se trouve dans la position de l’interlocuteur muet de Jean-Baptiste Clamence, certainement embarrassé, médusé par cette confession torrentielle. Stanislas de la Tousche ne donne même pas l’impression de jouer, il est cet homme qui se confesse, se livre corps et esprit pour regarder la nuit en face. De chair et de sang, avec cet ego vacillant comme une mouche aveugle, en quête de lumière, l’homme qui parle nous émeut. »

BC Le Rideau Rouge

Discours qui libère philosophiquement ; « Plus je m’accuse et plus j’ai le droit de vous juger». Un texte aux profondes réflexions, sans préjugés, Servi par un souffle qui a su exiger De l’acteur qu’il l’expulse de lui intensément.

À Voir À Lire

La prestation de Stanislas de la Touche parvient, avec beaucoup de justesse, à transposer le texte sur scène. L’acteur est constamment en équilibre pour conférer au propos ce qu’il faut de pathos et de cynisme, sans jamais exagérer le trait. Stanislas de la Touche donne vie sous nos yeux au héros camusien, avec une incroyable facilité.

Baz'Art

Un texte puissant, impeccablement servi ” Les mots puissants d’Albert Camus sont incroyablement incarnés par Stanislas De la Tousche, impeccable du début à la fin, quelles que soient les émotions traduites dans ce soliloque déversé comme un intarissable torrent.

It Art Bag

C’est une superbe pièce que nous présente le metteur en scène Géraud Bénech interprétée à merveille par le talentueux comédien Stanislas de la Tousche.

Froggy's Delight

La parole est portée de manière émérite avec une éloquence sensible par Stanislas de la Tousche qui navigue subtilement entre la vraie fausse humilité du repentant et le faux vrai cynisme du “pécheur”.

Publik'Art

Camus porté en majesté !

Je N'Ai Qu'Une Vie

Une raison d’aller voir la pièce ? Parce que c’est Camus, et que c’est magistralement servi. Pour la beauté du texte. Parce que le propos est actuel, trop actuel. Parce que vous aimez le théâtre. Parce que Camus est à votre programme de Français ou de Philo. Parce qu’il vous arrive de réfléchir.

Historia

C’est un défi que de représenter La Chute sur scène. Relevé haut la main. Formidable performance de Stanislas de la Tousche qui, seul sur scène, sait capter l’attention de son public.

20h30 Lever De Rideau

Stanislas de la Tousche incarne le personnage à la perfection. Que de philosophie dans cette représentation. Nous sortons plus enrichi qu’en arrivant.

CHRONIQUE INSTAGRAM de @cathy_lit_et_sort_aussi

On se laisse emporter dans les bas fonds d’Amsterdam dans cette belle mise en scène mise en valeur par le comédien, pleinement dans son rôle.

CHRONIQUE INSTAGRAM de @watercolorandbooksparis

Cette pièce est magistralement interprétée par @stanislasdelatousche, avec une mise en scène riche de Géraud Bénech.