LE MONTESPAN
  • Paris, 75010
  • Du 07/10/2022 au 07/05/2023
  • 16h30, 17h00 et 21h00
    Durée : 1h25
  • Tout public
  • À partir de 14,70 €
L'histoire du plus célèbre cocu de France, adaptée du roman de Jean Teulé !

Découvrir le spectacle

Après son triomphe au Festival Avignon Off en juillet, "Le Montespan", le spectacle récompensé aux Molières 2022, arrive au Théâtre du Gymnase.

Le marquis de Montespan est prêt à tout pour récupérer celle "qu'on n'aime qu'une fois dans une vie".

En 1663, Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan, et la charmante Françoise de Rochechouart, tombent fous d'amour et se marient. Les dettes s'accumulent et le Marquis doit absolument s'attirer les bonnes grâces du Roi-Soleil.

Louis-Henri part donc en guerre pour Louis XIV, et se réjouit durant son absence que Françoise soit introduite à la cour auprès de la Reine. Mais c'est sans compter sur les appétits du Roi pour sa tendre épouse. La nouvelle favorite ! Prêt à tout pour récupérer celle "qu'on n'aime qu'une fois dans une vie", il déclare une guerre sans relâche contre le monarque, refusant toutes faveurs attachées à sa condition de cocu royal, et allant même jusqu'à orner son carrosse de cornes gigantesques...

Le Saviez-vous ?

Molière 2022 de la révélation féminine : Salomé Villiers.

Distribution

Michaël Hirsch, Salomé Villiers et Simon Larvaron

Équipe artistique

Réserver mes billets
À partir de 14,70 €

Adultes
27 - 64 ans
 
Jeunes
13 - 26 ans
 
Seniors
65 ans et plus
 
Enfants
12 ans et moins
 
Sélectionnez une catégorie de billets :
janvier 2023

Theatre du Gymnase Marie BELL

Theatre du Gymnase Marie BELL
Theatre du Gymnase Marie BELL
Theatre du Gymnase Marie BELL
Situé à l'emplacement des jardins de l'hôtel du baron Louis, et sur une partie du cimetière de la paroisse de Bonne-Nouvelle (fermé avant la Révolution), le théâtre est inauguré le 23 décembre 1820 par Delestre-Poirson. Le Gymnase-Dramatique devait servir de lieu d’entraînement aux élèves du conservatoire, en n’y représentant d'abord que des pièces en un acte ou réduites à un seul acte. Poirson fit rapidement jouer des pièces de deux actes, puis de trois, et fit un contrat exclusif à Eugène Scribe. Il fit installer l’éclairage au gaz dès 1823 et, par les bonnes grâces de la duchesse de Berry, le lieu s’enorgueillit en 1824 du titre de théâtre de Madame. Jeton à l'effigie du théâtre du Gymnase. Fermé en juin 1830 pour rénovation, le théâtre reprit, après la révolution de Juillet, le nom de Gymnase-Dramatique. En 1844, Montigny prend la direction du théâtre, et pour attirer un public plus nombreux, abandonne peu à peu le répertoire de pièces morales et édifiantes pour favoriser le genre sentimental, plus en vogue, avec « situations compromettantes, turpitudes froides, effronteries calculées, sanglots et agonies ». Les dramaturges s’appellent Balzac, Émile Augier, George Sand, Edmond About, Victorien Sardou, Octave Feuillet, Meilhac et Halévy, Alexandre Dumas père et fils.

38 Boulevard de Bonne Nouvelle
75010 Paris

À l’affiche dans ce lieu