Rosa
  • Paris, 75009
  • Du 17/01/2023 au 29/03/2023
  • 21h00
    Durée : 1h10
  • Tout public
  • À partir de 23 €
On peut aimer parler de sexualité de façon rigolote, être féministe et rester romantique !

Découvrir le spectacle

On peut aimer parler de sexualité de façon rigolote, être féministe et rester romantique ! Rosa Bursztein nous parle d'amour, en commençant par un air des parapluies de Cherbourg ! C'est en pyjama, dans sa totale intimité qu'elle livre ses pensées, se confie sur ses parents intellos névrosés... et raconte joyeusement les hauts et les bas, les tabous de la sexualité ! C'est chic, cash et surtout très drôle.

Distribution

Rosa Bursztein

Équipe artistique

Réserver mes billets
À partir de 23 €

Adultes
27 - 64 ans
 
Jeunes
13 - 26 ans
 
Seniors
65 ans et plus
 
Enfants
12 ans et moins
 
février 2023

Théâtre Comédie de Paris

Théâtre Comédie de Paris
Théâtre Comédie de Paris
Théâtre Comédie de Paris
Inaugurée le 24 décembre 1929 pour le réveillon de Noël sous le nom des "Menus plaisir" la Comédie de Paris est un Cabaret en Vogue construit et décoré par l’architecte Pingusson au pied de la butte Montmartre. Rebaptisé en "Théâtre de l'Humour", il connaîtra de nombreuses transformations devenant successivement le "Nouveau Théâtre Libre", le "Studio-Théâtre" ou encore le "Love-Théâtre". Pendant la Seconde Guerre Mondiale, le théâtre est repris par Jacques Valois qui abandonne le genre du Music-Hall pour la Comédie, voyant la troupe du jeune Colombier s’y installer sous la direction de Monsieur Raynal. Durant les années 60 à 70 le théâtre connaît alors une succession de directions instables qui essayent de nouveaux genres théâtraux sans trouver son public. Ce n'est qu'au début des années 80 qu'un nouveau vent souffle sur cette salle, dès lors renommée "Comédie de Paris". Elle parvient alors à s’imposer comme un lieu référent de la comédie et de l’humour dans la capitale, et c’est aussi la première fois depuis plus de cinquante ans que la même direction assure la programmation. De 2008 à 2022, la Comédie de Paris a été dirigée par Jean-Pierre Bigard (également directeur du Palais des glaces), et a offert une programmation variée et toujours dédiée à l'humour, où se sont côtoyés nouveaux talents du rire et comédies de qualité. En février 2022, Jean-Pierre Bigard a transmis la direction du lieu et le théâtre à une nouvelle direction: Adélie Gintrand - Arthur Jugnot - Morgan Spillemaecker - Romain Thunin. Nous vous invitons à découvrir les nouvelles programmations et les pièces actuellement à l'affiche à la Comédie de Paris.

42 Rue Pierre Fontaine
75009 Paris

Les avis sur le spectacle

LE MONDE

« Sa Liberté de parole pourrait paraitre choquante, mais les choses sont dites avec une telle spontanéité que les histoires de Rosa suscitent un rire presque complice. Oui on peut badiner avec le sexe. »

TELERAMA

« S'appuyant sur un texte précis et un jeu hors pair, Rosa Bursztein parle de couple, de plaisir féminin, de consentement et de sexe sans tabou, avec naturel, espièglerie et surtout une lucidité́ implacable. Oscillant sans cesse entre la folie et l'autodérision, elle ose tout et vise souvent juste. »

AVANTAGES

« Une sacrée tchatche, le verbe cru et des vannes à gogo... Etoile montante de l'humour, adepte du grand écart »

MARIE CLAIRE

« Rosa Bursztein n'a que 33 ans et une panoplie de cordes talentueuses à son arc. Comédienne, podcasteuse, humoriste, autrice, réalisatrice... Rien ne l'arrête et tout la séduit. »

ELLE

« Badass du sexe, Rosa s’adonne avec jubilation à un humour cruel et cash dans la lignée de Blanche Gardin. Le sourire en plus, et une bonne dose de cynisme en moins. Une incorrigible amoureuse »

COSMO

« Dans la salle il y a des rires de soulagement, des gens qui se cachent le visage, et en bout de course, des remerciements »

Le Parisien

« Rosa se livre comme rarement sur scène et interroge la féminité, la sexualité, la solitude. Le style est cru, l’énergie débordante et le propos passionnant. »

LE PRESCRIPTEUR

« Son thème de prédilection ? L’amour bien sûr. Mais vous l’avez compris, avec Rosa, tout est bien plus... Palpitant. Une artiste touche à tout, on l’aime déjà... »