UNE VIE ALLEMANDE
  • Paris, 75006
  • Du 03/10/2022 au 20/03/2023
  • 19h00
    Durée : 1h30
  • Tout public
  • À partir de 25 €
Judith Magre incarne Brunhilde Pomsel, ancienne secrétaire au ministère de la Propagande de Joseph Goebbels.

Découvrir le spectacle

Brunhilde Pomsel a attendu l’âge de 102 ans pour livrer ses souvenirs. C’est le portrait d’une femme touchante et ambigüe qui assure n’avoir jamais rien su de la solution finale.


PRESSE


- Judith Magre est remarquable. La comédienne a cette beauté qui viendrait,

l’âge venu, de l’âme et de la sagesse. Cette noblesse qui fait d’elle un peu plus

qu’une femme ordinaire. Se glisser dans la peau de la secrétaire de Goebbels,

c’est coucher avec le diable. Une sacrée et troublante performance.

LE FIGARO


- Tout dans le jeu de Judith Magre exprime le flux changeant, vivant et piégeant,

des mots accolés au temps. C’est en cela qu’elle est magnifique.

LE MONDE


- Un monologue troublant, mais aussi sensible et drôle. Judith Magre nous le fait for-

midablement sentir. À la fin les spectateurs vacillent mais applaudissent longuement.

LE CANARD ENCHAINE


- Judith Magre fait de la parole souvent dérangeante d’une femme qui prétend

n’avoir rien su des camps alors qu’elle travailla notamment au ministère de la

Propagande dans les équipes rapprochées de Goebbels, du vrai théâtre.

LE JOURNAL D’ARMELLE HÉLIOT


- Drôle de spectacle où, à la légèreté d’une dame de 102 ans interrogée sur son

rôle de secrétaire de Joseph Goebbels, vient s’apposer la rage exprimée par l’im-

mense Judith Magre afin de mener jusqu’au bout sa mission de comédienne. C’est

pour elle qu’il faut voir cette représentation.

TÉLÉRAMA - TT



Distribution

Judith Magre

Équipe artistique

Réserver mes billets
À partir de 25 €

Adultes
27 - 64 ans
 
Jeunes
13 - 26 ans
 
Seniors
65 ans et plus
 
Enfants
12 ans et moins
 
janvier 2023

Théâtre de Poche-Montparnasse

Théâtre de Poche-Montparnasse
Théâtre de Poche-Montparnasse
Toutes se sont relayées dans le même esprit de défense de textes contemporains ou classiques, pour donner aux auteurs et aux artistes qui les servaient un espace de libre expression au cœur du quartier animé de Montparnasse. La nouvelle équipe qui a repris les rênes du théâtre en Décembre 2011 a souhaité raviver l’aspect de ce lieu mythique, sans rien lui retirer de sa personnalité. Outre la salle du rez-de-chaussée (122 places), dans laquelle sont nées de grandes pièces d’Audiberti, Ionesco, Billetdoux, entres autres et qui a été entièrement rénovée, le théâtre s’est doté d’un foyer, lieu de restauration, d’accueil et de rencontres. Il a également rouvert la salle du sous-sol (92 places), en sommeil depuis des années, sous le nom de « Petit Poche », qui se veut le lieu des surprises. Il est avant tout destiné aux compagnies désireuses de présenter un travail de troupe, qui mêle la qualité du texte à une exigence d’interprétation et à un désir de fédérer les publics par l’audace, l’originalité et la fantaisie de sa proposition."

Depuis sa création en 1942 par Marcel Oger, le Théâtre de Poche-Montparnasse a vu se succéder de nombreuses directions.

75 Boulevard du Montparnasse
75006 Paris

Les avis sur le spectacle

Le Figaro

Judith Magre est remarquable. La comédienne a cette beauté qui viendrait, l’âge venu, de l’âme et de la sagesse. Cette noblesse qui fait d’elle un peu plus qu’une femme ordinaire. Se glisser dans la peau de la secrétaire de Goebbels, c’est coucher avec le diable. Une sacrée et troublante performance.

Télérama

Drôle de spectacle où, à la légèreté d’une dame de 102 ans interrogée sur son rôle de secrétaire de Joseph Goebbels, vient s’apposer la rage exprimée par l’immense Judith Magre afin de mener jusqu’au bout sa mission de comédienne.