Jean-claude  Brisville
Fiche Artiste

Jean-claude Brisville

Jean-Claude Brisville est né en 1922 dans les Hauts de Seine. Il commence son activité comme journaliste littéraire en 1946 et fait toute sa carrière dans l’édition. Il est l’auteur de Prologue (1948), D’un amour (1954, prix Sainte-Beuve), La Présence réelle (1954), Camus (1959), La Fuite au Danemark (1962), La Zone d’ombre (1976), La Révélation d’une voix et d’un nom (1982). Pour le théâtre, il écrit : Le Fauteuil à bascule, créé au Petit-Odéon (1982, prix de la meilleure création dramatique), Le Bonheur à Romorantin, au Théâtre des Mathurins (1983), L’Entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune, au Petit-Odéon (1985), La Villa bleue, à l’Espace Cardin (1986), Les Liaisons dangereuses, adaptation française de la pièce de Christopher Hampton, au Théâtre ÉdouardVII (1988), Le Souper, auThéâtre Montparnasse (1989, Grand Prix du théâtre de l’Académie française), L’Officier de la garde, adaptation française de la pièce de Férenc Molnàr, à la Comédie des Champs-Élysées (1990), L’Antichambre, à l’Atelier (1991), Contre-jour, au Studio des Champs- Élysées (1993) et La Dernière Salve, au Théâtre Montparnasse (1995).